LA MADELEINE

Un appareil est arrivé pour faire progresser le petit Noam

Après plusieurs mois d’appels aux dons, de collectes, d'événements, l’association madeleinoise Sur les pas de Noam voit son premier projet « presque accompli ». Car un appareil de neurofeedback dynamique flambant neuf vient d’arriver pour l’association.

 

Par BRIGITTE LEMERY | Publié le 14/10/2016

 

Cet appareil permettra à Noam et aux petits protégés de l’association (souffrant eux-aussi de LPV ou de handicap moteur) de bénéficier de séances, explique Aline Foulon, maman de Noam, petit garçon de 17 mois atteint de leucomalacie périventriculaire (LPV), une lésion cérébrale grave.

Né deux mois avant terme, il ne pesait que 1,650 kg. Souffrant d’un manque d’oxygène et d’hémorragie cérébrale, il était destiné, selon un neuropédiatre, à vivre dans un état neurovégétatif, dans un fauteuil roulant. Mais sa maman, Aline Foulon s’est battue pour lui. Noam, son « petit guerrier  » comme elle l’appelle, a fait le reste. Mais le petit garçon doit néanmoins être stimulé en permanence pour progresser, avec l’aide d’un appareil de neurofeedback, qui coûte 15 000 €.

«  Je remercie chaleureusement toutes celles et ceux qui ont rendu cela possible  », écrit-elle sur la page Facebook de l’association. Et de citer, entre autres, les associations Cosplayers and Co, Oxygène, Le Moto club madeleinois, la Carpe annoeuillinoise. Elle remercie particulièrement le président de l’ADNF (Association pour la Diffusion du Neurofeedback en France) : «  Sa confiance nous a permis de gagner un temps précieux. Son aide nous a fait bénéficier d'un crédit de 4 000 € à taux zéro nécessaire pour acquérir cet appareil coûteux. Nous procéderons donc maintenant à un décompte jusqu'à ce que nous puissions vous crier notre joie d'avoir totalement réussi.  »

Pour aider Youna, aussi

L’association a aussi réuni 495 € pour Youna, presque un sixième de la somme nécessaire à son séjour. L’association continue de se mobiliser et de l’encourager dans ses progrès en lui donnant accès à d’autres thérapies que celles disponibles en France.

L’association compte aussi sur ses sympathisants pour l’aider en s’inscrivant à leur loto samedi 29 octobre à 12 h salle Kléber, en commandant un parfum ou en effectuant un don à l’association.

http://www.adnf.org/ 

 

www.surlespasdenoam.fr